Communistes Paris

Un été culturel pour les parisiens

Une dernière deuxième commission bien chargée pour finir l’année scolaire. En ce qui concerne la partie mémoire, à l’occasion du mois des fiertes , l’inauguration du TEP de la rue Olivier Métra dans le 20e au nom d’Eudy Slimane footballeuse sud-africaine lesbienne a été un moment fort, ainsi que la commémoration place des émeutes de Stone wall.

Après l’arrêt de la cour suprême des états unis et l’interdiction de l’avortement dans de nombreux états, ce sont les droits des personnes lgbtqi+ qui sont maintenant attaqués aux US, le devoir de mémoire ici, prend tout son sens, un sens politique, un sens de lutte pour garder et faire grandir ces droits si difficilement gagné.

Deux dates importantes cet été, Dans le cadre de la « Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France » le 16 juillet, une cérémonie se tiendra le dimanche 17 juillet 2022, à 10h30, au monument commémoratif de la rafle du Vel d’Hiv. Et Le 24 aout, après les commémorations des combattants de la nueve, une exposition photographique sur l’exil républicain sera inauguré à l’espace des blancs manteaux.

19 délibérations dont 5 plaques sont soumises à notre approbation, Nous parlerons notamment de la Dénomination "jardin de la Saint-Barthélemy", place du Louvre ou encore du documentaire Simone Veil et ses sœurs, Nées Jacob. De nombreux vœux de dénomination seront encore examinés, ce qui a engendre dans la commission le débat récurrent à ce propos, pointant notamment le fait des demandes précoces ne respectant pas le délai des 5 ans ou de l’éventuel problème pour trouver de la place à ces nouvelles dénominations, et bien sûr de continuer à féminiser les noms dans l’espace public.

Pour ce qui concerne la partie culture, Carine Rolland nous a presente le festival Formes Olympiques qui va rythmer l’été parisien Du 23 juin jusqu’à la mi-septembre dans le cadre des olympiades culturelles et à la suite d’un été particulier en 2020, ou l’hyper festival en 2021 le festival offrira des centaines d’évènements gratuits pour tout publics.

Sur les 72 bibliothèques parisiennes, 60 resteront ouverte tout l’été et 50 sortiront de leur murs pour aller à la rencontre des publics , dans les jardins, squares, esplanades., avec l’aid e bien sur de bibliocité.
Un mot de la campagne d’inscription au conservatoire quinze pour cent de demande en plus qu’en 2O21, 6500 demandes pour 3308 places disponibles , ce qui représente 400 places de plus qu’en 2020, l’augmentation va se poursuivre pour tenir l’objectif que nous nous étions donné de 6000 places.
Par ailleurs 4 nouvelles classes de CHAM danse et théâtre ouvriront dans le 1&, 12, 18 et 20e arrondissement

Pour la rentrée, de grandes expositions sont attendues dans les musées parisiens avec Oskar Kokoschka et Francisco Tropa au Musée d’Art Moderne de Paris, Walter Sickert et André Devambez au Petit Palais ou encore Louis Boulanger à la Maison de Victor Hugo.
Les artistes femmes seront à l’honneur à travers les expositions Frida Kahlo au Palais Galliera et Zoe Leonard au Musée d’Art Moderne de Paris.

Le musée Carnavalet mettra à l’honneur à travers L’exposition Parisiennes citoyennes ! Les luttes des femmes pour leurs droits civiques. Et en fin d’année la réouverture du Musée Bourdelle après d’importants de travaux de rénovation.

Se prépare aussi sous la houlette de kitty Hartl connue notamment par le cabaret new burlesque, un bien bel anniversaire pour les 20 ans des nuits blanches. Elles se déclineront à l’échelon métropolitain et se développeront sur l’axe Seine avec l’élargissement aux villes de Rouen et du Havre.

Nous étudierons 109 délibérations (377 subventions de fonctionnement, pour un montant d’environ 35 millions et 44 subventions d’équipement, pour plus de 10 millions dont 8millions à Paris Musées.

Ces importantes subventions ne peuvent masquer la baisse une nouvelle fois du budget culture qui cette année encore passe de 99 M€ au budget primitif de la DAC en 2021 à 93 m en 2022. Nous savons qu’à la demande de Carine Rolland que les services ont travaillé d’arrache-pied, et nous les en remercions pour qu’il y ai le moins d’impact possible notamment sur les opérateurs culturels affaiblis et ébranlés par la crise sanitaire. Il n’en reste pas moins que le budget baisse une nouvelle fois et je le déplore.

Pour finir, en ce qui concerne le patrimoine, Karen Taieb nous rappelle les 39e journées du patrimoine qui auront lieu les 17 et 18 septembre, avec bien sur le parcours de visite de l’hôtel de ville, la mise en lumière des 10 bibliothèques spécialisées et patrimoniales. Ce sera aussi l’occasion d’inaugurer la Fontaine Molière. Pour le 150e anniversaire des fontaines Wallace, la Ville de Paris organisera un week-end de festivités les 24 et 25 septembre et une fontaine authentique fera son entrée au musée Carnavalet .9 délibérations, dont la dicom 13 une consultation internationale sur le réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris.

Raphaëlle
PRIMET

Élue du 20e arrondissement au conseil de Paris

En direct

Pour ne rater aucune actualité, inscrivez-vous à notre infolettre :

Notre projet Nos priorités pour Paris

Qualité de l’air, alimentation, pics de chaleur... La question écologique est au cœur des préoccupations des Parisien·nes et parisiens.
Les problématiques de l’environnement, du social, de l’industrie et de la production sont liées. Il est nécessaire de conjuguer tous ces enjeux pour construire un projet écologique pour Paris.
Ce sont des investissements ambitieux en matière de transport, de rénovation énergétique des bâtiments, d’alimentation, de végétalisation qui permettront de transformer la ville et (...)

Lire la suite

La ville de Paris est pleinement engagée dans la conduite de politiques publiques participatives. Conseils de quartier, budgets participatifs, consultations citoyennes, les habitant·es sont invitées à participer toujours davantage a la mise en place des projets municipaux. Mais nous devons encore renforcer cette co-construction. Communistes, nous avons la conviction que la construction dune politique est aussi importante que la politique elle-même. Si nous prenons conscience de cette nécessité, (...)

Lire la suite

Née de la volonté des collectivités de plus et mieux travailler ensemble, la Métropole aurait pu rester cette communauté de projets comme le souhaitaient la majorité des élu·e·s de la future zone métropolitaine.
Pourtant, cette Métropole du Grand Paris, comme toutes les autres métropoles françaises est mal née. Elle a été créée sans que réellement la population ait été associée aux choix et à la logique de sa création. Le groupe communiste à Paris avait demandé que la population soit consultée par référendum (...)

Lire la suite

Paris, la ville-monde, la place financière dont Emmanuel Macron et ses inspirateurs veulent faire une plaque tournante de la circulation des capitaux en rivalité avec Londres, Francfort, Zurich... sera-t-elle un des leviers de la mondialisation capitaliste et des fléaux qui l’accompagnent ? Où sera-t-elle, non pas une protection contre ces fléaux, mais un levier pour une autre perspective, qui permette a toutes celles et a tous ceux qui le souhaitent de bien vivre à Paris ?
En proposant d’agir (...)

Lire la suite

Pour être tenu au courant de l’actu de notre projet

S'inscrire