Communistes Paris

Non à la hausse du Pass Navigo, Oui au retour d’une offre complète de transports

Je ne peux ici citer le nombre de lignes de bus qui sont aujourd’hui touchées par des retards dépassant parfois les 40 ou 50 minutes par rapport à une situation normale. Au quotidien, les fréquences de bus sont de plus en plus espacées, rallongeant les trajets que nous effectuons chaque jour pour nous rendre au travail, nous déplacer : tout simplement vivre.

La responsable, c’est Valérie Pécresse. Le 11 octobre 2021, c’est elle qui prend la décision de réduire l’offre de transport pour une durée indéterminée sur 13 lignes de métro, 165 lignes de bus, 6 lignes de RER et de transilien ainsi que 4 tramway. Une réduction qui n’a aujourd’hui plus de sens avec un retour à la normale en termes de comportement de mobilité.

C’est elle qui a également lancé la mise en concurrence et donc la privatisation de nos réseaux de bus en Île-de-France. Les résultats sont déjà connus : les retards ont augmenté, les incidents d’exploitation aussi. Les salariés ont vu leurs horaires s’allonger, les temps payés diminuer.

A la RATP, les difficultés s’accumulent également : le nombre de démissions est en hausse par rapport à 2021, les licenciements aussi. Il manque aujourd’hui 1500 conducteurs et machinistes pour le seul réseau RATP. Toutes les mesures annoncées ne suffiront pas à améliorer la qualité du service avant de nombreux mois, selon les mots de la direction de la RATP.

Nous faisons donc face à un service pour le moins dégradé, et grâce à la gestion de Valérie Pécresse, il manque aujourd’hui 950 millions à Île-de-France Mobilités. Sans vouloir imiter une ancienne candidate à l’élection présidentielle, nous pouvons dire “qu’elle a cramé la caisse”.

Nous refusons que les Franciliens et les Parisiens paient cette mauvaise gestion avec une augmentation du pass navigo. Nous réclamons une augmentation du versement mobilité à 4,5% ciblant les quartiers aisés de la capitale et de la première couronne. Il est temps que l’offre de transport revienne à la normale.

Jean-Philippe
GILLET

Élu du 19e arrondissement au conseil de Paris

En direct

Pour ne rater aucune actualité, inscrivez-vous à notre infolettre :

Notre projet Nos priorités pour Paris

Qualité de l’air, alimentation, pics de chaleur... La question écologique est au cœur des préoccupations des Parisien·nes et parisiens.
Les problématiques de l’environnement, du social, de l’industrie et de la production sont liées. Il est nécessaire de conjuguer tous ces enjeux pour construire un projet écologique pour Paris.
Ce sont des investissements ambitieux en matière de transport, de rénovation énergétique des bâtiments, d’alimentation, de végétalisation qui permettront de transformer la ville et (...)

Lire la suite

La ville de Paris est pleinement engagée dans la conduite de politiques publiques participatives. Conseils de quartier, budgets participatifs, consultations citoyennes, les habitant·es sont invitées à participer toujours davantage a la mise en place des projets municipaux. Mais nous devons encore renforcer cette co-construction. Communistes, nous avons la conviction que la construction dune politique est aussi importante que la politique elle-même. Si nous prenons conscience de cette nécessité, (...)

Lire la suite

Née de la volonté des collectivités de plus et mieux travailler ensemble, la Métropole aurait pu rester cette communauté de projets comme le souhaitaient la majorité des élu·e·s de la future zone métropolitaine.
Pourtant, cette Métropole du Grand Paris, comme toutes les autres métropoles françaises est mal née. Elle a été créée sans que réellement la population ait été associée aux choix et à la logique de sa création. Le groupe communiste à Paris avait demandé que la population soit consultée par référendum (...)

Lire la suite

Paris, la ville-monde, la place financière dont Emmanuel Macron et ses inspirateurs veulent faire une plaque tournante de la circulation des capitaux en rivalité avec Londres, Francfort, Zurich... sera-t-elle un des leviers de la mondialisation capitaliste et des fléaux qui l’accompagnent ? Où sera-t-elle, non pas une protection contre ces fléaux, mais un levier pour une autre perspective, qui permette a toutes celles et a tous ceux qui le souhaitent de bien vivre à Paris ?
En proposant d’agir (...)

Lire la suite

Pour être tenu au courant de l’actu de notre projet

S'inscrire