Communistes Paris

Festival We Love Green

Le Pari.s de la planète

Je me suis inscrit pour présenter un amendement sur le projet de délibération DAC 150, festival "We Love Green". La maire du 12e en a très bien parlé, je vais donc être très court, puisqu’elle a dans son intervention à la fois très bien présenté le festival et parlé de mon amendement. Je voudrais juste dire que vous avez raison, Madame la Maire, on ne va pas opposer la culture à l’environnement et au sport, surtout en ce moment où elle a besoin d’énormément d’aide, d’être soutenue et maintenue, presque à fleur d’eau. Mais je trouve que le lieu qui a été proposé pour accueillir ce festival, malheureusement, ne correspond pas bien. Le lieu, c’est la plaine des jeux du Polygone, plaine des jeux sur laquelle la Direction de la Jeunesse et des Sports travaille ardemment pour essayer d’avoir des terrains de foot et de terrain de rugby en état et qui se trouve en plein milieu du bois de Vincennes, lequel est régi par une charte de l’environnement, régie par une charte de la trame noire pour préserver la biodiversité et pour avoir un bois qui soit apaisé.

Alors, la proposition que je fais dans cet amendement est simple.

Tout d’abord, essayer de réfléchir, comme l’a très bien dit la maire du 12e, à un lieu qui puisse accepter ce festival tout en respectant la biodiversité, et c’est vrai que l’hippodrome de Vincennes, qui n’est pas loin, qui est à côté, nous paraît beaucoup plus adapté.

Le deuxième point de mon amendement, c’est de demander que les recettes qui incombent à ce projet de délibération pour la Ville puissent être fléchées sur la réfection des équipements sportifs, c’est-à-dire les terrains de foot et de rugby qui sont sur la plaine des jeux du Polygone. D’ailleurs, c’est là que siège la circonscription de la DJS, qui est juste à côté et qui fait un travail remarquable que je tiens à saluer dans mon intervention. Évidemment, si un jour la Ville de Paris accueille la Fête de l’Huma, on en sera ravi et je suis sûr que le journal "L’Humanité", organisateur de ce festival, fera des efforts considérables au même niveau que "We Love Green" pour être exemplaire et pour porter très haut l’ambition du Paris de l’humain et de la planète.

Je vous remercie.

Pour ne rater aucune actualité, inscrivez-vous à notre infolettre :

Notre projet Nos priorités pour Paris

Qualité de l’air, alimentation, pics de chaleur... La question écologique est au cœur des préoccupations des Parisien·nes et parisiens.
Les problématiques de l’environnement, du social, de l’industrie et de la production sont liées. Il est nécessaire de conjuguer tous ces enjeux pour construire un projet écologique pour Paris.
Ce sont des investissements ambitieux en matière de transport, de rénovation énergétique des bâtiments, d’alimentation, de végétalisation qui permettront de transformer la ville et (...)

Lire la suite

La ville de Paris est pleinement engagée dans la conduite de politiques publiques participatives. Conseils de quartier, budgets participatifs, consultations citoyennes, les habitant·es sont invitées à participer toujours davantage a la mise en place des projets municipaux. Mais nous devons encore renforcer cette co-construction. Communistes, nous avons la conviction que la construction dune politique est aussi importante que la politique elle-même. Si nous prenons conscience de cette nécessité, (...)

Lire la suite

Née de la volonté des collectivités de plus et mieux travailler ensemble, la Métropole aurait pu rester cette communauté de projets comme le souhaitaient la majorité des élu·e·s de la future zone métropolitaine.
Pourtant, cette Métropole du Grand Paris, comme toutes les autres métropoles françaises est mal née. Elle a été créée sans que réellement la population ait été associée aux choix et à la logique de sa création. Le groupe communiste à Paris avait demandé que la population soit consultée par référendum (...)

Lire la suite

Paris, la ville-monde, la place financière dont Emmanuel Macron et ses inspirateurs veulent faire une plaque tournante de la circulation des capitaux en rivalité avec Londres, Francfort, Zurich... sera-t-elle un des leviers de la mondialisation capitaliste et des fléaux qui l’accompagnent ? Où sera-t-elle, non pas une protection contre ces fléaux, mais un levier pour une autre perspective, qui permette a toutes celles et a tous ceux qui le souhaitent de bien vivre à Paris ?
En proposant d’agir (...)

Lire la suite

Pour être tenu au courant de l’actu de notre projet

S'inscrire